Julian Assange ou le mec qui a luté contre la « moutonisation » du monde

truth

Je souhaiterais vous parler de Julian Assange qui représente pour moi un quasi héros contemporain. Son histoire me met dans tous mes états et est un digne exemple de la «moutonisation» du peuple. Que croyez vous ? Les gros titres des journaux ? Non, Assange n’a violé personne. Son grand crime a été de vouloir ouvrir les yeux du monde, mais il s’est fait prendre à son propre piège. Assange est une grande victime d’un des plus grand mal qui rogne notre époque, la désinformation, et après en avoir dégusté par tous les orifices, il est pour l’instant condamné à vivre dans une petit chambre dans l’ambassade équatorienne à Londres jusqu’à que les anglais et les américains se décident à lui lâcher les baskettes.

Petite bio sur le monsieur

Il est né en Australie en 1971.  A 15 ans, il rejoint un groupe de hackers clandestins et fonde le magazine underground International Subversive. Il poursuit parallèlement ses études à l’Université de Melbourne. A partir de 1991 et avec l’avènement d’Internet, son groupe parvient à s’introduire dans les réseaux les plus verrouillés. Trois ans plus tard, il est au coeur du mouvement cyberpunk dont l’objectif est de changer la nature de la relation entre l’individu et l’Etat au travers de la cryptographie. En 2006 il participe à la création de Wikileaks qui divulgue de manière anonyme et sécurisée des documents officiels et confidentiels. Wikileaks publie ainsi plus de 400 000 documents confidentiels relatifs aux modes opératoires de l’armée américaine en Irak.

Et là, c’est le drame : Le 25 juillet 2010 Wikileaks publie des centaines de milliers de documents secrets sur la guerre en Afghanistan. A la mi-août, Julian Assange est accusé de viol par deux collaboratrices suédoises.

assange

Revenons donc un an et quelque en arrière.

Nous sommes en plein délire au coeur d’une affaire qui inclue les Etats Unis et la plus part des pays européens (dont la France fait partie, et malgré mon animosité envers Mélenchon, c’est le seul qui se soit bougé le cul) jouant les faux culs lâchement et cherchant à enfermer un homme pour avoir montré au monde la vérité: de blessantes et compromettantes informations politiques, se masquant derrière une soit-disant histoire de viol qui n’est à peine croyable dans ces conditions

free(parce que sachez bien que Monsieur Assange n’est pas accusé de viol mais de relations sexuelles consenties mais non protégées -car sa capote a craquée ou il en a pas mis, enfin j’ai pas envie de savoir-, ce qui est un crime en Suède, OUI MONSIEUR. Nous sommes ici dans une totale diabolisation de l’information, et je ne vais pas faire un roman à ce sujet, mais si vous cherchez de l’information par rapport à cette curieuse histoire, vous verrez que c’est louche, que les deux plaintes de viol ont été déposées le même jour, qu’en plus de cela une des relations sexuelles se serait déroulée dans une salle de cinéma -donc la nenette devait quand même bien être d’accord quoi-, que les deux nanas ont eu le temps de se voir et de se concerter pour les accusations et que clairement, putain, on voit que c’est un coup monté, faut pas se foutre de la gueule du monde ),

avec cette histoire d’extradition vers la Suède qui me fait beaucoup rire ironiquement car il ne faut pas nous prendre pour des cons non plus: c’est la Suède et puis après les Etats Unis et hop là après c’est la peine de mort à coup sur. Les USA ont beau démentir toute pression sur Londres, nous savons tous que l’extradition vers la Suède n’est qu’un premier pas pour extrader Assange chez les ricains. Et puis le soldat américain complice du coup de Wikileaks qui est passé devant le tribunal il n’y a pas trop longtemps en a  bien bavé en prison, dans une cellule totalement recluse et subissant des traitements inhumains (vous savez tous à quel point les Etats Unis est un pays pro patriotique, imaginez le traitement qu’ils réservent aux traitres). Alors imaginez désormais ce qui arriverai à Assange. J’ai envie de crier, MAIS NOUS NE SOMMES PAS CONS, putain.

C’est édifiant qu’un mandat d’arrêt international puisse être délivrée pour une affaire aussi ridicule (ce crime nommé viol consentant, pénalisé par la loi suédoise d’environ 500 euros, ouaip). Et surtout, du coup, quel crédit donné à ces deux femmes feministes radicales dont une entre elle parle ouvertement de vengeance sur son blog (véridique) et une autre qui apparemment n’a pas mangé que du pop corn au cinéma (triste vérité)!

julienQuel triste monde où chaque jour des femmes et des enfants sont abusés ou maltraités sans que personne ne bouge une oreille alors qu’une énergie colossale est mise en oeuvre pour cette misérable affaire… A quand les mandats d’arrêt internationaux pour s’être trompé de taille de préservatif ? Plus sérieusement, ils veulent encore nous faire croire à cette histoire d’extradition pour viol ? Tout ça, ça me révolte. Puis ces britanniques là, qui voudraient violer la diplomatie internationale établie dans la Convention de Vienne (oui c’est une grosse blague) pénétrant dans l’ambassade équatorienne, qui vont réussir à créer une guerre diplomatique car leurs ambassades dans le monde entier seront envahies (imaginez, juste, imaginez), me scandalisent lorsque je pense à l’affaire Pinochet !

Vous vous souvenez de ça ? Oui, on a connu la Grande Bretagne plus tranquilou quand même. Pour résumer grossièrement, Pinochet était accusé de crimes pas très sympas (du genre génocide) et fut arrêté à Londres sous un mandat d’extradition. Seulement, la Dame de Fer fait copain copain avec monsieur Pinochet, Jack Straw est dans le coup avec d’autres pays (genre les Etats Unis) et hop là, par soit disant problèmes médicales, ils refusent de l’extrader et il meurt sans avoir eu à répondre de ses crimes. Voilà. 

messengerSi Londres en venait à prendre une décision si démesurée, il serait alors du devoir des Nations Unies et de l’Union européenne de réagir avec la plus grande fermeté à l’encontre des autorités britanniques. La persécution contre cet homme devient une honte, cela est devenu une affaire personnelle pour ces pays! Scotland Yard affirme carrément dépenser 65 000 € par jour pour surveiller le pâté de maisons à l’aide de deux camionnettes et 50 hommes, dont plusieurs à l’intérieur du bâtiment et à côté de ça, à mon grand désespoir, le monde est trop aveuglé par la désinformation. Pffff…

Concernant la décision de l’Equateur je n’ai pas réellement d’avis clair. L’Equateur est un pays qui a toujours fait face aux Etats Unis en virant leur troupes, dénonçant le capitalisme qu’ils prônent, etc, j’ai l’impression que cette affaire leur est tombé sous la main nikel. Mais j’admire leur courage tout de même.

Aujourdhui

Julien Assange vit dans une mini chambre à l’Ambassade équatorienne depuis plus d’un an. Apparemment , il n’a pas le temps de se faire chier car il reçoit systématiquement des gens et il bosse, il bosse, il bosse. Bien sur, perso je ne suis pas sure qu’ils soit encore là bas, cet homme est bien trop intelligent.

Enfin, d’ici un mois sortira en France un film inspiré de son histoire qui a déjà fait un gros flop dans d’autre pays, «Le cinquième pouvoir». Et apparemment Assange ne serait pas tout à fait étranger à cette histoire. En même temps, Hollywood qui fait un film sur l’un des sites d’info les plus gênants pour les pouvoirs mondiaux, avec un réalisateur qui n’a même pas pris RDV avec Assange, c’était quasi couru d’avance.

Il parait que notre intéressé, représenté à l’écran par un certain Benedict Cumberbatch, pense le plus grand mal du films ans même l’avoir vu (mais il aurait lu le scénario, rassurez vous). Il paraît qu’il y serait traité comme un mégalo antisocial qui se teint les cheveux en gris (alors que c’est bien connu, ses cheveux sel et poivre sont aussi naturels que ceux de Yann Barthès. Vous imaginez Yann Barthès entrain de se teindre les cheveux en gris pour Le petit Journal? ) Il a carrément envoyé à l’AFP un mail en décrivant le film comme « un festival d’ennui gériatrique que seul le gouvernement américain saura apprécier », une sorte de navet mensonger sans nom. Tu m’étonnes. « Ce film va enterrer des gens honnêtes qui font un travail honnête, juste au moment où l’Etat leur tombe dessus. Il va étouffer la vérité sur les événements, à un moment où la vérité est essentielle« , ajoute-t-il. Notre cyber-militant pense que tous les moyens sont bons pour le gouvernement américain de décrédibiliser le militant (enfin le paria qu’il est devenu). Et donc il aurait essayé de regarder le film mais Dreamworks, la maison de produ, aurait repoussé toutes ses demandes, alors que même David Cameron a eu droit à sa copie !

Sachez tout de même que parallèlement à la sortie en salle du film, le 18 octobre, aux États-Unis, Assange a choisi d’être pro-actif et a mis en ligne, en téléchargement gratuit, son propre documentaire, Mediastan.  Il nous déclare : « Plutôt que de perdre votre temps et votre argent dans de la propagande Hollywoodienne, pourquoi ne pas réunir vos amis pour regarder Mediastan? » Renseignez vous.

Demain

assange freeL’Equateur commence à être un peu vénère et ils comptent porter plainte contre la Grande Bretagne. Si les anglais ne donnent pas de réponse pour trouver une solution ils passeront devant une instance internationale.

Sachant que la perspective d’un recours international serait compliqué, M. Patiño, le chef de la diplomatie équatorienne, a souligné que son pays n’avait « pas d’autre alternative » afin de « faire respecter le droit d’asile octroyé par l’Equateur » et « l’obligation (pour Londres) d’accorder un sauf-conduit« . « Il nous semble grave qu’une personne qui bénéficie du droit international (…) doive rester reclus contre sa volonté depuis plus d’un an dans notre ambassade« . J’avoue que là c’est quand même chaud les marrons.

Désormais, à vous de juger mes cocos.

Sugar.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s