Chute historique des profits de Monsanto

monsanto-hero

Il y a des journées qui font plaisir. On se lève en apercevant le soleil pointer le bout de ses rayons cancérigènes derrière les rideaux, on part au boulot le cœur (presque) léger (faut pas déconner, on est lundi matin) avec de la musique entraînante dans les oreilles, on profite de sa pause déjeuner pour griller sur une terrasse (blindée de parisiens hystériques) et synthétiser de la vitamine D… et puis, au détour d’une page web, on aperçoit que notre bien aimée multinationale Monsanto se casse sacrément la gueule.

Au début, on est un peu sceptique. On vérifie si l’article n’est pas sorti le 1e avril, on regarde si l’auteur n’est pas la même personne qui a dû provoquer une syncope à la moitié de Paris en annonçant une édition française du Coachella, on croise les sources encore et encore, avant de laisser enfin éclater notre joie : ils se mangent enfin ce qu’ils méritent ces en*c*l*s (pardonnez mon langage fleuri mais j’ai un peu de mal à trouver d’autres termes pour ces douces personnes œuvrant au quotidien pour le bien de l’humanité).

monsanto-evolution

25%. C’est le chiffre incroyablement élevé des pertes enregistrées par la multinationale au deuxième trimestre 2015. Eh oui les mecs, au bout d’un moment à force de bourrer toutes les terres de pesticides (au point d’en retrouver dans nos tampax) et de produits OGM, fallait bien que ça finisse par leur retomber au coin de la gueule, tu sais le karma, tout ça tout ça. La grosse bonne nouvelle, c’est qu’agriculteurs et consommateurs commencent à se rendre compte que Monsanto, c’est pas vraiment douceur et bienveillance.

De plus en plus personnes se tournent désormais vers une alimentation plus respectueuse de l’environnement (et de l’être humain hein, perso j’ai pas trop envie d’infliger à mon corps des épinards aromatisés aux OGM – traitez moi de hippie si vous voulez – en vrai ça me vexe – mais vous savez au fond que c’est eux qui domineront le monde – mais pas demain y’a opération freeganisme, faut bien remplir le frigo bordel !). Les agriculteurs, qui subissent une brutale sodomie les pratiques de ce géant de l’agrochimie depuis des années, tentent à présent de se tourner de plus en plus vers des semences non génétiquement modifiées. Le Roundup sera quant à lui banni des jardineries française en 2019.

5217_358745627580770_728863647_n

Résultats, la firme va devoir selon Reuters se séparer de 2600 de leurs collaborateurs, ce qui représente 16% de leurs effectifs dans le monde. Il est de notre devoir à tous de continuer sur cette lancée, en privilégiant par exemple les produits de petits producteurs près de chez nous (et contrairement à ce qu’on peut penser, c’est même beaucoup moins cher, reste juste à accepter de remplacer son Nutella par des courgettes vapeurs – ou de le faire soit même – je vous jure que c’est meilleur – en plus y’a pas plein de saloperie dedans – du coup on a moins de scrupules à s’en effiler deux fois plus – bref je m’égare).

Allez, pour vous donner un petit coup de main, voilà quelques-un des produits estampilles Monsanto à boycotter. Oui je sais : pour certains ça fait mal, mais promis, c’est pour la bonne cause ! Et comme dirait Jean Rostand, « Il ne faut pas confondre le succès et le mérite ».

produits_monsanto_1

Spice

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s