20 leçons du Dalaï Lama à lire absolument parce que un peu de sagesse ça nous ferait pas de mal

yolobuddhist
Je crois que l’ouverture d’esprit est étroitement liée à une certaine forme de sagesse. Cette dernière, parfois aussi appelée « bon sens » ou « humanité » -tout simplement- demande de mettre ses préjugés de côté pour considérer les choses pour ce qu’elles sont vraiment. Aujourd’hui, au XXIème siècle, à la télé, sur Internet, dans la rue, dans le métro, nous contemplons à chaque seconde écoulée des sauvageries, des abominations, des médisances de personnes qui n’ont plus de dignité, qui n’ont pas de limites, ni de conscience, qui ne pensent pas prudemment, qui n’ont peut être jamais été libres, ou qui n’ont jamais eu accès à l’éducation.

Et c’est pour cela que j’ai eu envie de partager avec vous ces enseignements du Dalaï Lama, dont une amie m’a offert un livre très intéressant il y a quelques années, car ils représentent de véritables trésors de sagesse et d’humanité.dalai-lama-sagesseÀ savoir que le Dalaï Lama personnifie la sagesse lui-même. Ces quelques leçons qu’il partage avec le reste du monde invitent à cogiter sur les événements de la vie avec plus de recul et de simplicité et à apprendre à cesser de se prendre le chou pour tout et n’importe quoi.

 1. Je crois que toute souffrance est causée par l’ignorance. Des gens provoquent la douleur d’autres dans la poursuite égoïste de leur bonheur ou de leur satisfaction. Pourtant, le vrai bonheur vient d’un sentiment de paix intérieure et du contentement, qui à son tour doit être atteint grâce à la culture de l’altruisme , à l’amour, la compassion et à l’élimination de l’ignorance, de l’égoïsme et de la cupidité.

2. Notre but principal dans la vie est d’aider les autres. Et si vous ne pouvez pas les aider, essayez au moins ne pas les blesser.

3. Le bonheur n’est pas quelque chose d’acquis. Il vient par nos propres actions.

4. C’est ma religion, elle est simple. Il n’y a pas besoin de temples, pas besoin de philosophie compliquée. Notre propre cerveau, notre propre cœur est notre temple, la philosophie est la bonté.

5. L’Amour et la compassion sont des nécessités, pas un luxe . Sans eux, l’humanité ne peut pas survivre.

6. Les vieux amis s’en vont, de nouveaux amis apparaissent. C’est juste comme les jours. Un vieux jour passe, un nouveau jour arrive. L’important est de le rendre significatif : un véritable ami ou un jour qui ait du sens.

7. Si vous voulez que les autres soient heureux, pratiquez la compassion. Si vous voulez être heureux, pratiquez la compassion.

8. Je trouve de l’espoir dans le plus sombre des jours, et me concentre sur le plus brillant. Je ne juge pas l’univers.

9. Si vous avez une foi ou une religion particulière, c’est une bonne chose. Mais vous pouvez survivre sans elle.

10. Le but de notre vie est d’être heureux.

11. Parfois, on crée une impression dynamique en disant quelque chose, et parfois on en crée une aussi importante en gardant le silence.

12. Aujourd’hui, plus que jamais, la vie doit être caractérisée par un sens de la responsabilité universel, non seulement de nation à nation et d’homme à homme, mais aussi d’humain à d’autres formes de vie.

13. La meilleure façon de résoudre n’importe quel problème dans le monde humain est de faire s’asseoir toutes les parties et de parler.

14. Partagez votre savoir. C’est une façon d’accéder à l’immortalité.

15. Le sommeil est la meilleure méditation.

16. Regardez les situations sous tous les angles, et vous deviendrez plus ouverts.

17. Le Monde appartient à l’humanité, non pas un chef , que ce soit un roi, un prince ou un chef religieux. Le Monde appartient à l’humanité.

18. L’important pour les hommes est d’avoir un but dans la vie. Ce but devrait être quelque chose d’utile, quelque chose de bon.

19. L’apparence est quelque chose d’absolu, mais la réalité n’est pas comme ça – tout est interdépendant, pas absolu.

20. J’ai toujours eu ce point de vue sur le système d’éducation moderne: nous prêtons attention au développement du cerveau, mais prenons le développement de la bonté pour acquis.

Perso, si je suis plus ou moins d’accord avec toutes ces leçons, je trouve la première ainsi que la dernière tout particulièrement éminentes. Comme le disais aussi le regretté Mandela, l’accès au savoir par le plus grands nombre permet d’ouvrir les esprits, sortir de l’obscurantisme et d’accéder à un monde plus pacifique.

Le truc c’est que je crois aussi que l’expérience de chaque être sur Terre dès son plus tendre âge détermine ce qu’il va devenir en tant qu’être humain. Je m’interroge tout particulièrement sur la leçon 10 : est-ce réellement le but de personnes rongées par la haine et la vengeance -par exemple- ? De faire du mal serait donc un moyen pour atteindre le bonheur ? Et que dire de la leçon 3 ? Nos actions seraient les seules à conditionner notre disposition au bonheur ? Mais que dire des personnes qui n’ont pas eu le choix comme par exemple les enfants soldats ? Ce qui finalement, je suppose, en revient aux leçons d’éducation.

Du coup, tout cela pour en arriver à la conclusion suivante : partagez votre savoir !

Sugar.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s